Carnet de route

ZEBULON

Le 15/01/2020 par Yves COSTES

ZEBULON

 

Pour la douzième fois, Jérémy refixe ses crampons sur ses chaussures, pendant que le groupe s'étire laborieusement sur l'arête du Céciré. C'est Jacquou qui a eu la bonne idée (soufflée par Joël) de proposer cette descente et nous « funambulons » entre un profond ravin, gelé et plongé dans l'ombre et un autre ravin tout aussi profond, ou la neige se mêle aux rochers et aux touffes d'herbe, mais ensoleillé. Nous avons atteint le Pic de Céciré par le couloir Zébulon.

Dès ce matin, depuis le plateau de Superbagnères, nous l'avons vu : juste à droite du sommet, il part au dessus des remontées mécaniques et s'étire par une profonde entaille, jusqu'à la corniche sommitale. En temps normal, on accède au pied du couloir par le télésiège, avec les skieurs, mais cet hiver la station est encore fermée faute d'enneigement suffisant. Nous devons donc approcher à pieds d'abord par la crête puis en gagnant le cirque du Céciré par une pente raide pour rejoindre la piste des Marmottes. Les crampons sont indispensables sur cette neige gelée recouverte d'une petite couche fraîche tombée la veille. Nous remontons la piste vers le pied du couloir et Jérémy a déjà des problèmes avec ses crampons qu'il fixe patiemment sur ses chaussures...

Nous nous regroupons au pied de la pente pour nous équiper et composer les cordées. Tandis que Jérémy remet ses crampons. Nous sommes 14 ce qui pourrait paraître nombreux, mais tout le monde marche bien et les conditions sont favorables.

Déjà les premières cordées entament la montée dans une neige froide et friable. Nous nous enfonçons jusqu’aux genoux et parfois les marches de neige se dérobent sous les pieds. Au goulet la pente se redresse à près de 45°, mais le passage est court. La cordée de Jacquou qui est parti en premier, butte sous la corniche. Il va falloir livrer bataille contre cette neige sans consistance. C’est à grands coups de piolet et de crampons que Jacquou parvient sur la crête sommitale. Teddy choisit un autre itinéraire plus raide sur la droite et évite le corps à corps avec la corniche. Les cordées sortent une à une et tous retrouvent le soleil avec joie. Un bon casse-croûte au sommet nous permet de souffler et à Jérémy de rattacher ses crampons avant la descente….







CLUB ALPIN FRANCAIS COMMINGES
71, AVENUE DE L'ISLE
31800  SAINT GAUDENS
Contactez-nous
Tél. 06 81 59 85 05
Permanences :
Jeudi soir 19h30-21h30
Agenda