Carnet de route

ROSARI

Le 18/02/2018 par Yves COSTES

18/02/2018

ROSARI

La météo étant incertaine, nous n'avons pas osé proposer une rando au club.

Mireille claude et Yves ont donc effectué une sortie à partir du Pla de Beret : la traversée du Pic de Rosari.

L'itinéraire consiste à traverser le cirque de Baciver pour aller chercher le Pic de Rosari (2608m) sur le coté Ouest du cirque, c'est à dire à l'opposé du pic de Baciver que nous gravissons fréquemment. Du sommet, il suffit de basculer sur le versant est, coté « Catalogne » sur 400m de dénivelé jusqu'aux rives de l'Estany Garrabea, puis de remonter sur 200m jusqu'à la Forqueta d'Arreu et de redescendre sur le cirque de Baciver afin de boucler la boucle...

Peu après huit heures, nous arrivons au Parking d'Orry (1862m). Nous nous équipons dans un froid polaire et nous partons sur les traces des dameuses. Nous suivons avec étonnement cette piste pendant près d'une heure car un chemin de descente de six à huit mètres de largeur a été tracé, venant probablement du haut des nouvelles remontée mécaniques qui atteignent les crêtes de Baciver. La station de Baqueira, de plus en plus invasive et tentaculaire, grignote toujours un peu plus le terrain de jeu des randonneurs.

Nous quittons enfin la piste damée, au dessus du premier lac pour traverser l'immense plateau et se rapprocher du sommet convoité. La neige durcie par le froid est recouverte d'une fine couche de poudreuse agrémentée de cristaux de givre de surface. Le soleil presque chaud, fait étinceler les pentes.

Nous arrivons au pied du Rosari. La progression va changer car nous devons nous élever sur une pente soutenue et dans l'ombre. Nous mettons les couteaux pour plus de confort et de sécurité.

Le temps est en train de changer : ce matin, seuls, deux lenticulaires s'étiraient sur les sommets du Luchonnais et de l'Aneto. Maintenant , c'est un front de nuages, venu du Nord-Ouest qui progresse rapidement et envahit le ciel. Le vent fraîchit, nous obligeant à nous couvrir.

La dernière pente sommitale, comme à son habitude, est quasiment dépourvue de neige, laissant apparaître un champ de pierres. Claude, progresse judicieusement entre les blocs et après force zigzags, parvient à ouvrir un chemin jusqu'au sommet. Nous n'aurons pas à chausser les crampons, ce qui nous évitera une bonne onglée car le vent est devenu violent. Au sommet nous « dépeautons », ou « défoquons »pour parler comme les savoyards, et nous entamons la descente sur une neige agréable dans une pente débonnaire. Ici, nous sommes à l'abri du vent et la visibilité est bonne. Nos traces apparaissent à peine sur la neige durcie. Nous échangeons quelques mots avec trois Espagnols qui montent au sommet, venant du Port de la Bonaïgua. Rapidement, nous arrivons aux abords de l'Estany de Garrabea, le plus haut du Val d'Arreu. Nous profitons d'une petite pause pour repeauter (refoquer) et grignoter quelques barres délicieuses, confectionnées par Claude.

Il faut remonter vers la Forqueta d'Arreu sans tarder si nous ne voulons pas trop subir le mauvais temps qui arrive. Nous y sommes en trois quarts d'heure, et nous retrouvons l'enfer du sommet. Arc-boutés sur nos bâtons, nous luttons pour avancer et retrouver la pente qui nous permettra de descendre dans le Vallon de Baciver.

La lumière a changé et nous avons du mal à apprécier le terrain : c'est le « jour blanc ». La couche de neige, dure et régulière, nous permet cependant de prendre du plaisir à tourner et virer en entendant crisser les skis.

Nous retrouvons les sapins du bas du vallon, puis la large piste de ski ou défilent des gens qui nous paraissent des intrus ! En quelques minutes, encore abasourdis par les assauts du vent, nous rejoignons le bas des pistes avec sa cohue de skieurs, sa musique tonitruante, ses bruits de moteurs, ses odeurs de kerozène, de crème solaire et de friture. Que de contrastes en si peu de temps !...

 







CLUB ALPIN FRANCAIS COMMINGES
GYMNASE DU PILAT
BP 70162
31804  SAINT GAUDENS CEDEX
Contactez-nous
Tél. 05 61 89 77 67 ou 06 42 77 82 85
Permanences :
Mardi soir 19h30-21h30
Agenda