Carnet de route

Via Ferrata

Sortie :  Via ferrata du 04/12/2016

Le 04/12/2016 par Yves COSTES

VIA FERRATA L'hiver est là, avec ses journées courtes, sa température basse et ses brumes matinales. Seule la neige se fait attendre, donc les skis restent au placard et il faut bien trouver une occupation. Il y a bien quelque falaise orientée au sud qui aurait pu attirer notre intérêt, mais il est prévu une journée froide et peu engageante pour l'escalade. Joël qui n'est jamais à court d'idée, propose judicieusement une Via Ferrata, mais il va falloir descendre plus au sud pour avoir une température plus clémente. Il envisage la voie du Tosal Miravet au dessus de Pont de Suert. Nous passons donc le tunnel de Vielha, confiants et décidés et… Surprise, coté sud ! Le ciel est couvert et bien sombre sur le sud. Sans conviction, nous poussons jusqu'à Vilallers où les premières gouttes de pluie nous accueille. Devant un « Café-solo », nous prenons une décision décisive : il faut faire demi-tour et revenir vers la France. En effet, de retour au Val d'Aran, le soleil est toujours là et nous choisissons d'aller à Unha à coté de Salardu. Au dessus du village, une longue voie de près de 400m de dénivelé s'étire jusque vers la Cima Poï deUnha. Ici, le soleil et la marche d'approche nous réchauffe déjà. En vingt minutes nous sommes au pied de la voie. Équipés de nos longes, nous nous élevons au dessus des chênes de barreau en barreau, de câble en câble. Nous retrouvons les « passages clé » : le double pont Tibétain (ou Népalais), l'échelle en spirale, très aérienne, le deuxième pont Népalais et la zone de surplomb. Face à nous, le massif des Aïguas Tortes a revêtu sa tenue d'hiver et la station de Baqueira est déjà ouverte. Tout au fond, le massif de l'Aneto est tout enveloppé de nuages. Pour la dernière partie de la voie, le vent froid nous accompagne. L'équipement laisse la liberté d'utiliser les prises naturelles du rocher. Nous frisons les 1900 m d'altitude. Un plateau herbeux marque la fin de la voie. Il faut encore monter de quelques dizaines de mètres et nous trouvons les câbles de la descente dans un couloir un peu boueux ou subsiste quelques lambeaux de neige gelée. Le retour s'effectue à travers une végétation sèche, grillée par les premiers frimas.

Photothèque : ICI

CLUB ALPIN FRANCAIS COMMINGES
GYMNASE DU PILAT
BP 70162
31804  SAINT GAUDENS CEDEX
Contactez-nous
Tél. 05 61 89 77 67 ou 06 42 77 82 85
Permanences :
Mardi soir 19h30-21h30
Agenda